LE COUP DE LA PANNE

Les troubles de l’érection sont source d’angoisse chez l’homme et chez la femme. Ces messieurs ont peur de l’échec et se mettent la pression jusqu’à rendre le problème obsessionnel tandis que ces dames (ou ces messieurs d’ailleurs dans le cas d’un couple homosexuel) victimes de ces « pannes » à répétition, doutent de leur pouvoir de séduction et de la fidélité de leur partenaire.

Victimes ? vous avez dit victimes ? Si on élimine les causes organiques, iatrogènes (dues à des médicaments), les drogues et l’alcool et bien il nous reste le ou la partenaire et le stress bien sûr, ennemi numéro 1 de la sexualité. Vous allez peut-être me dire « je ne comprends pas, je ne suis pas une personne stressée » et bien oui mais sachez que le stress peut exister uniquement dans le domaine sexuel. Quelle que soit la cause première des difficultés, la peur de l’échec crée une pression psychologique qui entretient le problème. L’angoisse peut également apparaître électivement avec une seule partenaire.

Les caractéristiques de la femme castratrice sont d’être :

  • trop belle
  • trop autoritaire
  • trop inaccessible
  • trop forte
  • ou tout simplement trop pas libre

L’homme dans ce cas n’arrive pas à se sentir aux commandes de la situation et perd tout le pouvoir nécessaire au dressage de la tour.

Rassurez vous à chaque problème sa solution et s’il devient récurrent pensez à la thérapie individuelle avec relaxation et à la sexothérapie comportemental en couple pour identifier l’origine du trouble et le régler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s